Viet Nam pays des riziéres

Publié le par BAC ORSO

Il est impossible de rester insensible au spectacle des riziéres , à son charme , sa beauté brute  à son travail , aux  efforts que cela repésente tant à construire qu'à entretenir , récolter ,  toujours à refaire à la moindre crue .

En montagne cela est d'autant plus spectaculaire que le terrain est souvent malaisé et de tous les côtés à la difficulté exposé , parodiant Jean de le Fontaine !

Les Vietnamiens sont des "artistes "sans le savoir ! c'est leur survie aussi qui est en jeu , ne l'oublions pas , trés souvent leur unique "gagne pain " , leur raison d'être ancestrale . Lutte perpétuelle contre les adversités , et seule culture possible dans bien des cas . Certes il y a aussi les légumes , les fruits , mais le RIZ , Monsieur le  RIZ , régne en maître quasi absolu . Il le rend bien car la disette n'est plus de mise grâce à lui , nourriture de base qui nécessite des soins intensifs , presque "affectueux " de la part de tous .

Spectacle perpétuel pour les "touristes" , surtout au Nord , dans les montagnes karstiques qui sont les paysages les plus beaux  mais aussi le plus "dur " à vivre . En plaine ce sont les inondations qui sont ravageuses , pour tout et tous , hommes et bêtes , maison , routes , pistes , villages tout autant que villes . peronne ni rien ne peut y échapper . Un fleau .

Mais sans cesse les Vietnamiens triment en chantant , luttent sans désespoir et quand la récolte est là , belle et généreuse , ils en distillent des marmites énormes pour "trinquer" à la joie de la vie .

Et Dieu sait combien il est agréable de "chouchouquaitter" ! un délice à consommer sans modération !

et j'en sais quelque chose ! Bac Orso

        

Publié dans orso

Commenter cet article